Dans votre société actuelle, la majorité des personnes vivent constamment dans le jugement de tout ce qui les entourent. Cette attitude est devenu une habitude inconsciente malsaine qui produit beaucoup de désarroi, d’isolement et de déchirement.

1- Que provoque le sentiment de jugement ?

Étant donné que le plus grand nombre de personnes ne veut pas affronter ses peurs conscientes ou inconscientes, elles préfèrent juger croyant se protéger dans ce comportement sans connaitre les conséquences de leurs actes. Depuis l’enfance suite au mécanisme d’auto défense parental l’humain se projète dans le monde extérieur sans vouloir se confronter avec sa partie négative de lui-même pour prendre conscience de ce qui ne convient pas dans son fonctionnement. C’est tellement plus facile de rejeter la faute sur les autres.

2- Quelles sont les sortes de jugement ?

Cependant, il y a aussi les personnes bienveillantes qui jugent pour permettre aux personnes en difficultés d’avancer avec la connaissance de soi. Ce genre d’encouragement est d’une manière générale bénéfique pour qui veut bien entendre les conseils.
Vous avez aussi les critiques toujours négatives ou la vision que rien n’est bon sur cette terre ou chez les hommes. Cet insatisfaction récurrent peut amener un genre de frustration chez la victime jugée. Peu de gens utilise la maitrise du détachement en acceptant ce qu’il vivent quotidiennement. Vouloir tout contrôler dans le perfectionnement ne sera jamais assez bon et incitera probablement son entourage familial ou professionnel dans une forme de culpabilité.
Être au-dessus des autres délaisse sa propre personnalité avec des carences affectives plutôt profonde. Quand une éducation est trop stricte avec des reproches répétitifs avec peu de douceur et d’amour de l’enfant et bien celui-ci reproduira à l’âge adulte les schémas identiques à ce qu’il aura ressenti et vécu. Cette dureté de cœur ne s’adoucira que si la compréhension et les prises de conscience se réaliseront et s’accepteront uniquement avec un travail personnel pour installer de nouvelles énergies d’amour.

3-Comment faire un travail personnel ?

Un travail personnel est déjà à commencer par identifier ses peurs, ses blessures et de le faire à son rythme, “pas à pas.”
Apprendre à ouvrir son cœur dans votre société pour permettre la réconciliation et l’acceptation de qui vous êtes. Aimer la vie s’est savoir, regarder et écouter avec compassion le déroulement de chaque instant.
Se donner le pouvoir d’être empathique donnera aux autres le désir de vous apprécier à votre juste valeur. Dans une relation si vous faite preuve de sagesse sans vouloir dominer, vous obtiendrez plus facilement de reconnaissance qui vous mettra en confiance.
Le respect sera à votre porte quand vous aurez atteint cette maturité.
Il faut aussi rester ferme sans vouloir avoir le dernier mot. Celui qui prétend toujours avoir raison sera mis à l’écart.
Libérez-vous de la prison du jugement pour ne plus perdre ce temps précieux, il est encore le bon moment pour vous.

 

                                                                  Laurent Amouroux

Pin It on Pinterest